Une tite entreprise

Voilou, notre tite entreprise avec tous les membres et toutes les activités....

19 juin 2006

Encore une tite mais vieille

Bon encore un truc a moi, mais bon c'est moi la starlette21 (sourire) celle là c'est "Ma vie n'est pas une vie" Alors lisez et critiquez (en biens ou en mal comme bon vous semble):

Bonjour. Je m’appelle Samantha, j’ai neuf ans et je vis avec ma maman, Fanny, sur l’île de la Réunion depuis toujours. Je ne sais pas qui est mon papa et d’ailleurs, je m’en fiche un peu: on est très bien toutes les deux. Ah, j’ai omis un petit détail : je suis atteinte d’une tumeur au cerveau. Vous savez ce que c’est, je suppose! Bon ! fini de parler de moi, passons à mon histoire.

Aujourd’hui, 8 novembre 2004, je suis dans ma chambre en train de jouer avec Mélanie, l’une de mes copines quand soudain, ma mère frappe à la porte, entre et dit, comme toujours « Salut, les minettes ! ». C’est comme ça qu’elle nous appelle lorsqu’elle a quelque chose à me dire de très important.

- Il faut que je te parle…

- Je vous laisse toutes les deux. A demain peut-être!!! Dit Mélanie en partant.

- Tu veux me parler, maman ? Me parler de quoi?

- Et bien voilà. Nous sommes heureuses toutes les deux. Mais ton papa ne te manque pas ? Pas même un petit peu?

- Bien sûr que non, tu le sais bien. Pourquoi?

- Tu veux bien que…

- Que quoi maman?

- Ah, le téléphone sonne je vais répondre, je reviendrais te parler de ça plus tard. » Et elle part en courant au téléphone.

Je me pose des questions. Va t-elle me dire qu’elle a un petit ami? Ou pire encore, que quelqu’un l’a demandée en mariage? J’espère que non, on est bien tranquilles toutes les deux sans homme pour nous embêter, nous dire de mettre la table ni de faire le repas ou d’autres choses. Dix minutes plus tard, la revoilà dans ma chambre avec un regard triste et des yeux de cocker. Va t-elle m’annoncer une mauvaise nouvelle? Elle s’assied et commence:

- Je voulais te dire que quelqu’un vient à la maison ce week-end. Mais ce quelqu’un-là va rester pour un long moment.

- C’est qui?

- Il s’appelle Jordan.

- Qui est Jordan?

- C’est… comment te dire ça?… Et bien, c’est ton papa, voilà.

- Mon papa ? ça y est il se décide à venir me voir.

- Oui, c’est très bien.

- Mais alors pourquoi tu fais cette tête là?

- Le docteur m’a appelé, tu dois retourner à la clinique, tes examens montrent que ta tumeur s’est aggravée!

- Mais, papa il le sait?

- Oui, il nous attend là-bas.

- D’accord. 

Deux mauvaises surprises ! Tout d’abord, mon père revient après nous avoir laissées tomber, ensuite, ma tumeur s’est aggravée.

2

Jordan

Après avoir préparé mes affaire pour aller à la clinique, ma mère m’appelle pour me dire de monter dans la voiture le temps qu’elle ferme la porte de la maison. En chemin, ma mère me dit:

- Ca va?

- J’ai un peu le trac…

- A cause de ta tumeur?

- Oui et non, c’est aussi un peu à cause de Jordan!

- De ton père! s’exclame-t-elle, un peu étonnée par ma réponse

- Ce n’est pas mon père…

- Pourquoi?

- Il était où quand j’était malade?! Il était où quand j’ai eu ma tumeur?! Tu peux me le dire?

- D’accord, d’accord. Mais maintenant il est là et c’est ce qui compte!!!

- Oui, tu as peut-être raison. Mais pour moi cet homme n’est pas mon père c’est un étranger!

- Ne dis pas cela ma chérie! »

Nous arrivons à la clinique. Le docteur nous y attend avec un fauteuil roulant et une sucette. Maman se gare, on descend de la voiture. A côté du docteur se tient un homme. Il est grand, beau et il a l’air gentil. On dirait qu’il nous attend avec le docteur mais il n’a pas la tête d’un infirmier. Maman lui fait un signe de la main, il lui répond. Il s’avance, l’embrasse et me dit:

- Bonjour Sam, tu veux des bonbons à la fraise?

- Non merci. Dis-je mécontente.

- Pourquoi ?

- Ma maman m’a dit qu’il ne rien accepter des inconnus!

- Moi je m’appelle Jordan et toi c’est Samantha.

- Jordan, c’est vous? Dis-je étonnée

- Oui, mais tu peux me tutoyer.

- Non.

- Bien sûr que si Sam, voyons je suis ton père!

- Non, vous ne serez jamais mon papa… »

3

Papa ou étranger ?

Après cet échange avec Jordan, mon soi-disant papa, je cours dans les bras du docteur Lebret qui m’emmène dans une salle d’examen.

Les examens terminés, je sors de la salle. Ma mère m’attendait :

- ça va Sam ?

- ça va maman ! Je vais voir Danielle, l’infirmière.

- D’accord ! »

Je reviens de ma visite à Danielle et vois maman et M. Lebret en train de discuter. Pour ne pas les déranger, je m’assieds sur un siège sagement.

Tout à coup Jordan vient s’asseoir à côté de moi et me dit :

- Alors Sam, ça va ?

- Oui. Pourquoi cette question ?

- Comme ça ! Tu sais, tu vas avoir la chance de voir ton papa, c’est-à-dire moi, pendant toute une semaine. Ce n’est pas super ça ?

Oh si ! Et il s’en va.

Après son départ je me demande si Jordan est pour moi un papa ou un étranger …

Ma réponse est simple, claire et nette : comme je ne le connais pas, pour moi Jordan est un étranger …

Maman arrive et m’explique :

- Sam ? Tout va bien, ma chérie. Les examens étaient faux. Tu étais enrhumée et ça a faussé les résultats!

- Super, on va pouvoir rentrer a la maison !

- Oui, et devine qui vient avec nous ? Jordan, ton papa !

- Super!» Dis-je découragée.

Et nous voilà partis pour la maison, maman, l’étranger et moi …

4

Que se passe t-il ?

Dès que nous arrivons, ma mère me demande de monter dans ma chambre car elle doit parler avec Jordan. Mais moi je ne veux savoir de quoi ils vont parler et il me vient une idée. Je vais écouter à la porte de la salle à manger !

Je me cache derrière et j’entends :

- Jordan, il faut que tu essayes de faire connaissance avec Sam!

- Je sais bien, mais elle ne veut pas que je rentre dans ce monde que vous avez construit depuis si longtemps qu’elle en a oublié qu’elle avait un père!

- Je sais, mais il le faut car bientôt il sera trop tard…

Tout devient flou dans mon esprit. Pourquoi maman a-t-elle dit ça ? Pourquoi faut il que Jordan vienne à tout prix s’immiscer entre maman et moi ?

Voilà un mystère que je compte bien découvrir….

5

Un papa inattendu !

Dés le lendemain matin, Jordan commence à essayer de se rapprocher de moi. Il m’apporte le petit déjeuner au lit, en s’exclamant :

- Sam, debout, il est dix heures et demie, allez debout !

- Quoi ? Déjà dix heures et demie ?

- Et oui, et on a toute la journée devant nous pour faire connaissance !

- Mais où est maman ?

- Ta mère ? elle est partie au travail ! Comme j’étais là, elle m’a demandé de te garder et moi je suis ravi de passer la journée entière avec toi ! »

Il pose le plateau et sort de ma chambre. Je regarde le plateau je me dis: je ne vais pas manger ça ! c’est peut être empoisonné ! Quoique… après réflexion… ça n’a pas l’air mauvais. Je me décide à manger. Pendant mon repas, Jordan, qui est revenu me raconte:

- Tu sais, avec ta maman, on s’aimait vrai-ment…

- Je sais, elle me l’a dit. Mais alors pourquoi tu nous as quittés quand tu as su que maman était enceinte ?

- Je ne suis pas parti à cause de toi, mais à cause de mon travail !

- Ah bon ? Dis-je l’air étonné. J’ai cru, maman m’a dit beaucoup de fois : « Sam, ma petite chérie, on est heureuses toutes les deux et rien ni personne ne pourra changer ça! »

- Ta mère a dit ça ?

- Oui, elle me le dit chaque fois que je lui demande des choses sur toi ! C’est bizarre, non ?

- Oui, très … Bon, mange et va te laver, ensuite nous irons au zoo, pour faire plus amplement connaissance!!

Après avoir déjeuné et m’être préparée je monte dans la voiture pour aller, comme l’a dit Jordan, mon « père », au zoo.

Je me demande comment va se passer cette journée avec Jordan, mon père. Une chose est sûre, il ne me connaît pas car je préfère le parc au zoo, mais ça n’est pas grave, je ferai en sorte qu’il ne le remarque pas, histoire de l'enquiquiner.

6

Ma journée au zoo!

Après une demi-heure de route, nous voici enfin arrivés au zoo, malheureusement! Jordan descend de la voiture pour aller payer le parking et revient. En ouvrant ma portière il s’exclame:

-Mademoiselle Samantha, voulez-vous descendre de la voiture et me suivre au zoo pour une journée inoubliable?

- Oui, mais ce n’est pas la peine de parler comme les gens de la noblesse, Jordan, dis-je, énervée et ennuyée par sa façon de parler.

- Si on ne peut plus s’amuser maintenant!…

- Si, mais pas comme ça! Maman, elle sait me faire rire!

- Ok, j’ai compris, bon allons voir les singes.

Arrivés devant les singes, nous les regardons, ils nous font des grimaces et Jordan me dit:

- Regarde, je suis le maître des singes!! Ououihih…

- Ah ah ah ah très drôle! Maman, elle sait mieux que toi faire le gorille!

Soudain je crie

- Oh regarde Jordan, il est l’heure de partir, maman va bientôt rentrer à la maison!

- Ok, on y va!!! »

Nous rentrons donc dans la voiture pour aller à la maison…Soudain, Jordan me lance:

- Tu sais Sam, je veux reprendre mon rôle de papa. Je sais que j’étais absent dans les moments difficiles de ta vie, mais maintenant je suis là.

- Maman m’a souvent parlé de toi. Elle m’a dit beaucoup de bien de toi et elle m’a répété qu’elle t’aimait et que tu nous aimais. Mais lorsque l’on parlait de toi elle se mettait à pleurer et je me demande pourquoi tu es parti et que tu nous as laissées tomber?

- Je te comprends mais tu vois, je vous ai laissées là car ta maman ne voulait pas venir avec moi et je ne pouvais pas abandonner mon travail pour ma famille!

- Oui mais pourquoi es-tu revenue si ton travail compte tant pour toi?

- Parce qu’après mon départ et la lettre de ta maman me signalant ta naissance j’ai compris que ma place était avec vous!

- D’accord, mais si l’on veut redevenir une famille unie il faudra que nous nous connaissions mieux.

- Je suis d’accord avec toi!!!

- Alors demain, quand maman partira au travail, nous irons tous les deux au parc!!!

- Ca marche!

Je viens de comprendre qu’avant toute chose ma maman est ma maman, et que Jordan est Mon papa…

9

Pourquoi ne se le disent-ils pas???

Je me recouche mais malgré tout j’entends mon père et ma mère parler à mon sujet. Ils disent:

- Sam ne peut pas rester ici, il faut l’emmener à la clinique! dit maman, angoissée et triste.

- Elle ne veut pas rester là-bas, elle veut passer ses derniers jours en notre compagnie. Tu devrais être heureuse qu’elle soit aussi courageuse!

- Je devrais peut-être, mais je ne le suis pas, et je ne sais pas pourquoi!

- Tu as vu comment elle à répondu au docteur? Elle a répondu avec son cœur. Elle veut finir se vie en compagnie de ses parents, il faut la laisser décider. C’est sa vie après tout.

- Oui, et tu as remarqué ? Elle t’a appelé papa!

- Je le sais, elle m’avait dit qu’elle voulait bien que je fasse partie de la famille, dit Jordan, heureux et joyeux de dévoiler notre secret à maman.

Après avoir entendu cela, je m’aperçois qu’ils s’aiment encore, mais qu’ils ne veulent pas se le dire. Pourquoi? Je ne sais pas. Peut-être qu’ils ont peur car ils ne veulent pas être heureux pendant que je vais mal! Si c’est le cas, qu’ils ne s’occupent pas de moi. Je ne veux que leur bonheur!!!

10

Ma première semaine!!!

Je ne vois pas du tout passer la première semaine de malheur car durant cette première semaine, j’ai fait énormément de choses avec mes parents. Tout d’abord, lundi, nous sommes allés au musée de la pomme de terre, c’était trop marrant. On a mangé des pommes de terres en salade avec des pommes de terres sautées, enfin c’était super bien ! Ensuite, mardi, nous sommes allés avec mon père chercher un beau collier pour l’anniversaire de ma maman et Jordan à également acheté quelque chose de très important, quelque chose qui, j’en suis sûre va beaucoup plaire à ma mère. C’est moi qui l’ai conseillé à papa.

Le soir, en rentrant à la maison, papa et moi avons emballé les deux cadeaux pour maman. Mercredi, j’ai dit à papa de commander un fraisier, car maman adore les fraisiers!!! Jeudi, enfin, c’était le grand jour, l’anniversaire de ma mère!!! Jordan et moi nous lui avons fait une surprise: dés qu’elle s’est levée et qu’elle est allée dans le salon, elle a trouvé un fraisier avec inscrit dessus « Joyeux anniversaire à toi, maman, et à toi, Fanny, l’amour de ma vie ». Quand elle a vu ça elle a sauté dans les bras de mon papa et m’a fait un énorme bisou! Lorsqu’elle a ouvert le premier cadeau, le collier, elle l’a mis aussitôt à son cou. Et pour le deuxième c’est Jordan, qui s’est accroupi devant elle avec une bague et lui a dit:

«  Fanny veux tu m’épouser?» Quand ma mère a entendu ces mots elle a demandé à mon père un peu de temps pour lui répondre, et il lui a dit qu’elle avait jusqu’à samedi. Vendredi, maman m’a emmené faire les boutiques. Et le samedi, elle a répondu à Jordan que pour la demande en mariage, c’était à moi de décider. Et je me suis exclamée : « OUI! »

Dimanche, je suis restée au lit car je ne me sentais pas en grande forme, mais nous avons tout de même fêté l’heureux événement et nous l’avons programmé la semaine suivante.

11

Oh non!!!

Le lundi matin, je n’ai pas pu me lever. Je ne sentais pas mes jambes et j’avais la tête qui tournait. Papa a appelé le docteur, M. Lebret, qui est arrivé environ une demi-heure après. Il m’a examinée et a dit à mes parents ce que j’avais. Il est parti et mes parents sont venus dans ma chambre.

- Ma puce, tu vas de moins en moins bien, tu sais. Le docteur pense que tu devrais aller à la clinique, a dit maman.

- Je ne veux pas, je veux être là pour votre mariage et je veux mourir près de vous!

- D’accord. Si c’est ce que tu veux vraiment, nous allons avertir le docteur. Mais il faut que tu saches une chose. C’est que, comme tu ne vas pas bien, il ne te reste plus guère de temps.

- Combien de temps me reste-t-il, maman?

- Il te reste au maximum cinq jours, dit Jordan, désespéré.

- Alors autant avancer le mariage et vivre encore ces cinq jours à fond en famille.

12

Le mariage approche!!!

Mes parents ont pris une décision: ils se marient demain!!! C’est un peu précipité, mais je ne vais pas bien du tout et je veux être présente pour l’heureux événement. Ils ont appelé le prêtre et les invités qui n’étaient que cinq. Il y avait la sœur de maman, la sœur et le frère de papa et Mélanie, ma copine. Tout était prêt pour le lendemain. Il ne manquait qu’une seule chose : la robe de mariée n’était pas encore prête! Mais maman a trouvé le moyen qu’elle soit finie à temps. Après cette journée mouvementée, je suis allée me coucher, ainsi que mes parents.

Le lendemain matin, mon père et ma mère se sont levés à cinq heure et demie, ils ont tout préparé et à midi tout le monde était prêt. Il ne manquait qu’une personne, le prêtre, mais il est arrivé peu de temps après. Dés que tout le monde a été réuni nous avons commencé la cérémonie. Papa venait de dire « oui  je veux l’épouser » quand je me suis évanouie, car je n’étais pas vraiment très bien!!! Le mariage a été annulé. M.Lebret est arrivé, et a dit à mes parents, ainsi qu’à moi:

«  Ca y est, c’est l’heure…

- L’heure de quoi? demanda papa.

- C’est l’heure qu’elle s’en aille!

- Oh non, nous ne sommes même pas mariés! A dit maman en sanglotant.

- Maman, il est l’heure, c’est comme ça. Mais avant de partir je veux que vous soyez mariés.

- D’accord, a dit Jordan »

Sur ces mots ils se sont unis au pied de mon lit et je leur ai dit, déjà à moitié endormi:

«  Promettez- moi une chose, vous serez heureux et vous aurez beaucoup d’enfants ensemble?

- D’accord! a dit Jordan en pleurant.

- Je ne peux pas te promettre une telle chose, sanglota maman.

- Tu dois, autrement je ne partirais pas heureuse.

- Allez Fanny, promets-lui, souffla Jordan.

- D’accord, voilà, je te le promets, m’a dit maman en me en serrant contre elle. »

Ce sont les derniers mots que j’ai entendu dans ma vie.

1

La surprise

Ma vie n’est pas une vie

Posté par STARLETTE21 à 18:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire